Airbnb est-il légal au Maroc ?

février 25, 2022
0 Commentaires

Le Maroc est un pays qui a une longue histoire d’hospitalité. Ils ont été considérés comme accueillant les voyageurs depuis avant le début de l’ère du tourisme.

Le Maroc a ses propres lois sur AirBnB qui ont été mises en place en 2015.

Cet article vous aidera à savoir si vous avez le droit ou non de louer votre propriété sur Airbnb.

Qu’est-ce qu’Airbnb ?

AirBnB est une société qui propose des hébergements aux voyageurs. Elle permet aux gens de louer leur maison, leur appartement ou leur chambre aux voyageurs de la région.

Le site Web d’Airbnb répertorie plus de 65 000 propriétés à louer dans le monde entier. Si vous êtes intéressé par la location de votre propriété sur Airbnb, il existe un service appelé Booking with Airbnb qui vous fournit des listes de locations disponibles.

AirBnB est-il légal au Maroc ?

AirBnB est légal au Maroc.

La loi stipule que vous ne pouvez louer votre propriété que pour un maximum de 90 jours par an. En outre, il est illégal de facturer plus de 10 % du prix total du séjour. En outre, Airbnb doit informer les autorités s’ils vont faire de la publicité au Maroc afin qu’ils sachent quand vous louez votre propriété sur Airbnb.

Cet article vous aidera à comprendre les lois marocaines sur AirBnB et comment elles ont été établies.

Quelles sont les lois sur AirBnB au Maroc ?

Deux lois mises en place par le ministère marocain du tourisme affectent AirBnB. La première stipule qu’un hôte n’est pas autorisé à louer sa propriété pour moins de 30 jours. L’autre loi stipule que l’hôte doit être présent pendant le séjour et que l’hôte ne peut pas louer sa propriété s’il a moins de 18 ans.

Ces lois vous empêcheraient de mettre votre bien en vente sur Airbnb, mais elles ont été mises en place avant même la création d’AirBnB.

Conclusion

L’industrie touristique au Maroc est la dixième plus grande au monde, mais le pays a encore beaucoup de place pour se développer. Afin d’attirer plus de touristes et de faire croître l’économie, le gouvernement se tourne vers Airbnb pour atténuer certains problèmes.

Au Maroc, Airbnb est légal, mais il existe certaines restrictions en raison de la présence d’autres acteurs sur le marché de l’hôtellerie. Une annonce Airbnb au Maroc doit être enregistrée auprès des autorités locales et les touristes doivent être inscrits auprès d’une société de tourisme marocaine.

Airbnb doit également se conformer à la législation marocaine. La loi stipule qu’un touriste ne peut pas louer son appartement pendant plus de 90 jours (à moins qu’il n’ait une activité hotelière) et qu’il ne peut pas louer plus de trois chambres dans sa maison.

Le gouvernement marocain a de grands projets pour AirBnB et espère qu’il contribuera à développer l’industrie du tourisme et à fournir des emplois aux Marocains qui n’en auraient pas autrement.

Laissez un commentaire